Dans la cuisine de Caloo
Bonjour et bienvenue "Dans la cuisine de Caloo".

Dans la cuisine de Caloo

Forum consacré à la cuisine, mais pas essentiellement. Bavardages, humour et vie quotidienne sont au menu..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fricadelles de boeuf

Aller en bas 
AuteurMessage
Caloo
Webmaster
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 29/12/2009
Age : 58

MessageSujet: Fricadelles de boeuf   Lun 18 Jan - 19:09

Ingrédients :


  • 300 g de boeuf bouilli
  • 1 oignon + ail
  • 30 g de beurre
  • 1 càs de fines herbes hachées
  • 250 g de pommes de terre
  • 1 œuf
  • 50 g de farine
  • crépine de porc
  • sel et poivre
  • 1/2 litre de sauce tomate



1 - Faire tremper la crépine dans de l'eau vinaigrée.

2 - Hacher le boeuf bouilli comme pour un hachis Parmentier.

3 - Ajouter l'oignon et l'ail hachés et rissolés, les fines herbes hachées et 1/3 du volume -de viande- en purée sèche (pommes de terre écrasées, sans ajouter de lait).

4 - Bien relever le tout et ajouter l'œuf entier.

5 - Diviser ce hachis en portions de la grosseur d'un gros œuf -les aplatir légèrement-

6 - Prélever de la crépine (que l'on aura sortie et posée sur un torchon) -enfermer le hachis dans la crépine-

7 - Faire dorer à la poêle, dans du beurre, et servir avec la sauce tomate nature ou pimentée et ... des frites Wink

Source : cuisine familiale et pratique - 1955 -







FRICADELLE substantif féminin.
GASTRONOMIE
A. Boulette de viande hachée, mélangée à de la mie de pain ou de la purée, des œufs, du lait, etc., cuite à la poêle ou à la grande friture. Fricadelles ou boulettes de hachis. Avec le hachis (...) auquel on aura ajouté 1 ou 2 œufs entiers battus, on fait des boulettes (...) que l'on fait frire dans du beurre ou graisse à la casserole (Cuisine de campagne et ville, 1896).
B. Régional (Lorraine). Tranche de foie de porc, entourée d'une crépine. Les grillades rôtissaient, (...) les fricadelles dormaient dans les sauces piquantes (Terre de Lorraine, Nancy, 1917). Alors commence un festin homérique, un de ces "repas de cochon" dont l'égorgé fait tous les frais. On mange le dumau (espèce de ragoût), la fricadelle, la grillade (MOSELLY, Nancy, 1931).
Remarque : se rencontre orthographié "fricodelle". Le meunier avait tué un cochon pour la cérémonie, on savoura le boudin finement parfumé de "sanriotte", la grillade et les "fricodelles" (1907).
Étymologie et histoire : 1742 cuisine. (Cuisinier moderne : Soupe de Fricadelle à la Royale. Dérivé du radical -fric- de fricasser lui-même interprété à tort comme un dérivé en -asser- suff. -ade et elle-.*

CRÉPINETTE (crépine, crêpage) substantif féminin.
Étymologie : membrane de la panse d'un animal (Ménagier)
GASTRONOMIE
Dérivé : crépinette : petite saucisse plate composée d'une farce à base de viande de porc, d'agneau ou de volaille, etc., hachée et enveloppée d'une crépine. "Des crépinettes de lapereaux aux truffes et des niocchis [sic] au parmesan circulaient [...] "(ZOLA, Nana, 1880). Par comparaison : "Petit, rond et bosselé comme une saucisse crépinette, assez jovial, bien intentionné [...] il (Daudet) parlait avec volubilité (DAUDET 1917).

Quid des fricandeaux, me direz-vous ???

FRICANDEAU
substantif masculin.
GASTRONOMIE
A. Morceau de veau (rouelle, noix) piqué de lardons, braisé ou poêlé, servi seul ou avec de l'oseille, des épinards, etc. par extension, morceau de bœuf, lapin ou poisson accommodé pareillement. On avait mangé un fricandeau au jus et des haricots verts (ZOLA, Assommoir, 1877). Deux fricandeaux à l'oseille (RENARD, Journal, 1909). Manger un fricandeau bien blanc (BARRÈS, Cahiers, 1914).
B. Spécialité charcutière originaire du Sud-Ouest [...] le produit se présente traditionnellement sous forme de boulettes de viandes de porc, bœuf ou veau, de foie et de rognon, emballées en crépine et cuites au four. Des boulettes de porc, truffées, confites dans de la graisse, succulentes, qu'on appelait des "fricandeaux" (GIDE, 1924). Qu'est-ce qu'il y a au menu? [...] Des fricandeaux... Peuh [...] j'ai horreur de la crépine. En Grèce, on les roule dans des feuilles de vigne et des aromates, laurier et muscat. Sont-ils à la viande ou au poisson, vos fricandeaux? (CENDRARS, Bourlinguer 1948).
Prononciation et Orthographe : Étymologie et Histoire 1548 cuisine. "morceau de viande lardé, cuit dans son jus" (RABELAIS) 1865 par extension "poisson cuit de la même manière" (LITTRÉ). Dérivé du radical -fric- de fricasser lui-même interprété à tort comme un dérivatif en -asser- suffixe -eau- avec infixe -and-*







Le yin et le yang : en complète harmonie, mais totalement différents. Tout un programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danslacuisinedecaloo.forumactif.com
 
Fricadelles de boeuf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fricadelles de boeuf
» FEUILLETE DE BOEUF EN DUXELLE DE CHAMPIGNON & PROSCIUTTO
» coeur de boeuf aux carottes
» Etre un boeuf... La grenouille y a bien cru !
» sauté de Boeuf, sauce café-cacahuète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dans la cuisine de Caloo :: LES VIANDES :: Pâtés, terrines, charcuteries à base de viande-
Sauter vers: